Le traitement des déchets et des matières résiduelles comprend de nombreux processus de collecte des matières, de tri, de recyclage, et de revalorisation. Il répond à des enjeux incontournables, que ce soit au niveau économique, environnemental, ou social.

L’optimisation des ressources naturelles et l’économie des matières premières

La gestion des déchets doit contribuer à l’optimisation des ressources naturelles et à réaliser des économies d’énergie et de matières premières. En effet, de nombreux matériaux comme l’aluminium, le verre, et le plastique peuvent être recyclés et réutilisés dans les processus industriels. Les matières premières issues du recyclage ont quasiment les mêmes caractéristiques que les matières premières vierges utilisées pour la première fois dans des processus de fabrication. L’utilisation des matières recyclées permet d’éviter le recours à des processus onéreux d’extraction et d’exploitation des minerais, ce qui contribue à faire des économies importantes des ressources naturelles et des ressources énergétiques. Par ailleurs, l’optimisation de la chaine de recyclage et des performances des centres de tri des matières résiduelles contribue de manière significative à l’économie et à la sécurité de l’approvisionnement des matières premières.

La préservation de l’environnement et l’atténuation des effets du réchauffement climatique

La préservation de l’environnement représente un enjeu majeur de la gestion des déchets. D’une part, la collecte des matières résiduelle set le traitement adéquat des déchets polluants permet de réduire l’effet négatif direct des déchets sur l’environnement. D’une autre part, l’optimisation des ressources énergétiques permet de réduire les émissions des gaz à effet de serre, ce qui contribue également à la réduction de la pollution. Après la collecte des ordures ménagères, chaque catégorie de déchets est triée convenablement dans des centres de tri spécialisés. Idem pour les déchets industriels et les déchets issus de la construction. La revalorisation de certains déchets permet d’éviter le recours à des processus de transformation de matières premières vierges qui consomment généralement beaucoup d’énergie.

La préservation de la santé des travailleurs et des citoyens

Outre leur effet sur l’environnement, les procédés de collecte, de transport, de tri, de recyclage, et de revalorisation des déchets comportent certains risques de santé aussi bien pour les personnes travaillant dans les entreprises de traitement des déchets que pour les autres citoyens. En effet, de nombreux produits résiduels contiennent une ou plusieurs substances chimiques représentant un danger pour la santé humaine. Bien évidemment, les travailleurs et les personnes qui habitent à côté des centres de tri et de stockage des déchets sont les plus exposés aux risques de santé. Les entreprises chargées du traitement des produits résiduels doivent donc garantir la sécurité des processus de traitement en utilisant des techniques adaptées. Il convient également de réaliser des études scientifiques pour améliorer nos connaissances sur les caractéristiques des produits résiduels afin d’anticiper l’arrivée de nouveaux produits sur le marché pouvant engendrer de nouveaux types de déchets. Cela devrait également contribuer à améliorer notre capacité à maitriser les risques sanitaires et environnementaux liés aux activités de traitement des déchets. Par ailleurs, il est important d’optimiser en permanence les coûts de la gestion des produits résiduels en introduisant de nouvelles technologies facilitant les opérations de tri et de traitement.